Voir mon actu
Les élus et militants écologistes préparent déjà 2026. Pour eux,
Les élus et militants écologistes préparent déjà 2026. Pour eux, « il faut changer de cap » pour être à la hauteur du défi climatique. (©Gabriel Kenedi / Actu Toulouse)

Pour les élus et militants écologistes de la métropole toulousaine, qui ont dressé lundi 3 juillet 2023 un bilan à mi-mandat de la politique menée à Toulouse Métropole, la majorité de Jean-Luc Moudenc (qui a déjà annoncé qu’il serait candidat en 2026) n’a pas encore pris la mesure du défi climatique qui s’annonce. 

« Il faut changer de cap »

« Ce qui nous préoccupe le plus, c’est de savoir comment on va infléchir et s’adapter à une trajectoire climatique qui nous promet +2 °C en moyenne d’ici à 2030 et +4 °C d’ici 2050, avec des vagues de chaleur à +8 °C. Nous, on estime qu’on n’est pas sur la bonne trajectoire ! On n’y est même pas du tout ! », souligne Isabelle Meiffren, première adjointe à la mairie de Tournefeuille. 

« Pour nous, écologistes, c’est clair : il faut changer de cap et embarquer toutes les communes dans un projet beaucoup plus fort et cohérent sur les questions écologiques, avec un projet débarrassé de ces contradictions », ajoute-t-elle. Des écologistes qui travaillent déjà à mettre en place « un projet pour 2026 », en vue des municipales. 

À lire aussi

Des « idées passéistes »

Car pour EELV (Europe-Ecologie-Les Verts), Jean-Luc Moudenc n’en fait pas assez et porte encore des idées politiques « passéistes, dignes d’un logiciel des années 80« . Les élus et militants citent pêle-mêle le projet routier de Jonction Est, la LGV, le soutien de Jean-Luc Moudenc au projet d’autoroute A69 ou encore « la croyance en des solutions technologiques immatures, avec des bénéfices dont on sait qu’ils ne seront qu’à la marge », précise encore Isabelle Meiffren. 

Or, « de nombreux écologistes, à présent maires de grandes villes ou de métropoles, ont su porter un projet de transformation écologique de rupture, sont en capacité de préparer le monde d’après et ont le courage d’affronter des forces réactionnaires assez puissantes », ajoute Isabelle Meiffren.

À les écouter, c’est donc encore loin d’être le cas à Toulouse, même si Antoine Maurice, qui avait échoué à ravir le Capitole en 2020 sous la bannière Archipel Citoyen, concède quelques progrès positifs à son rival… encore insuffisants selon lui. 

« Nos idées ont quand même gagné »

« Même si on a perdu en 2020, ce qui est positif, c’est que nos idées ont quand même gagné. Jean-Luc Moudenc n’a jamais parlé autant d’écologie et de démocratie », estime Antoine Maurice.

Vidéos : en ce moment sur Actu

Le projet qu’on a présenté en 2020 a été largement repris dans les mots. Dans les actes, il y a de petites touches positives, comme sur le vélo ou la démocratie locale, mais ça ne suffit pas. Il y a encore de nombreuses incohérences et à la fin, les résultats n’y sont pas. Les émissions de gaz à effet de serre ne diminuent pas assez, la biodiversité continue à être rognée, les écoles sont dans un état déplorable. Ces petites avancées sont l’arbre qui cache la forêt. 

Antoine Maurice

Des idées pour 2026

« Notre bilan est d’autant plus sévère que cela fait 9 ans que Jean-Luc Moudenc est au pouvoir. En matière d’urbanisme, son bilan, c’est le tribunal administratif de Bordeaux qui l’a fait en prononçant l’annulation du PLUIH », tacle encore Gisèle Verniol (ancienne adjointe de Pierre Cohen entre 2008 et 2014, désormais sous la bannière écologiste).

« Au travail », selon la formule consacrée, les écologistes de la métropole toulousaine préparent donc déjà 2026. Quelques lignes directrices sont dressées. Sur l’alimentation, « un enjeu pas assez pris au sérieux », EELV veut développer encore davantage les fermes urbaines ou le bio dans les cantines, ou encore s’attaquer à mettre en place « une sécurité sociale de l’alimentation ».

À lire aussi

Végétaliser « mais pas avec des arbres en pot »

Sur les transports, la formation politique entend « doubler le budget consacré au vélo » (en se servant notamment des 85 millions d’euros dédiés actuellement au projet de Jonction Est), favoriser le développement du RER, mettre en place « une tarification unique » ou encore développer « l’autopartage ». « On veut faire de Toulouse une référence sur les questions de mobilité, comme à Lyon, Strasbourg ou Grenoble », détaille Elisabeth Matak. 

En matière d’urbanisme, EELV veut mettre un nouveau PLUIH « en rupture avec le modèle du tout voiture » et végétaliser encore davantage « mais surtout pas avec des arbres en pot ! » 

À lire aussi

Les alliances ? « Le temps est long… »

Les écologistes partiront-ils seuls dans la bataille des municipales, eux qui s’étaient fondus dans le collectif Archipel Citoyen en 2020 ? Scindés désormais en deux groupes politiques à la métropole (avec en têtes de gondoles, LFI d’une part et EELV d’autre part), les deux mouvements issus de cette alliance travaillent désormais chacun de leur côté…

Jusqu’à quand ?  « Notre idée, c’est de construire une vision métropolitaine écologiste dans les 37 communes et de la porter en commun à la prochaine municipale pour construire une politique publique qui aura un cadre et une direction claire », énonce pour sa part Thomas Karmann, co-président du groupe écologiste à Toulouse Métropole. 

Et les alliances à gauche alors ? Trop tôt, nous répond-on. « Les écologistes travaillent ! Nous ne sommes qu’en 2023, le temps est long… À d’autres moments viendront les questions liées à la stratégie », conclut Gisèle Verniol. Une question centrale, cela dit ! 

Suivez toute l’actualité de vos villes et médias favoris en vous inscrivant à Mon Actu. Chaque semaine, recevez dans votre boite mail l’actualité politique en France vue des régions. Inscrivez-vous par ici, c’est gratuit !

La chronique a été générée aussi sérieusement que possible. Dans la mesure où vous désirez mettre à disposition des renseignements supplémentaires à cet article sur le sujet « Urbanisme de Grenoble » vous pouvez utiliser les contacts affichés sur notre site web. Le but de urbanisme-grenoble.com est de débattre de Urbanisme de Grenoble dans la transparence en vous donnant la visibilité de tout ce qui est mis en ligne sur ce thème sur le net Cet article, qui traite du thème « Urbanisme de Grenoble », vous est volontairement proposé par urbanisme-grenoble.com. Connectez-vous sur notre site internet urbanisme-grenoble.com et nos réseaux sociaux pour être informé des prochaines publications.

We use cookies to personalise content and ads, to provide social media features and to analyse our traffic. We also share information about your use of our site with our social media, advertising and analytics partners. View more
Cookies settings
Accept
Privacy & Cookie policy
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active
urbanisme-grenoble.com Photo de la page Confidentialité

Politique de confidentialité:

Exploitation et communication de vos datas privées:

Quand vous désirez une désactivation de votre mot de passe, votre IP sera incluse dans l’e-mail de désactivation.

Protection sur vos données:

Dans les cas où vous avez un espace personnel ou si vous avez écrit des textes sur le site, vous pouvez de réclamer à bénéficier un dossier numérique concentrant toutes les datas personnelles que nous détenons à votre sujet, enfermant celles que vous nous avez consenties. Vous avez le droit également de réclamer l'annulation des données individuelles à propos de vous. Cette procédure ne concerne pas les datas conservées à des fins administratives, dans le respect du droit ou avec pour objectif de sécurité.

Les médias:

Dans les cas où vous déposez des médias sur ce site, nous vous recommandons de vous abstenir de uploader des fichiers contenant des identifiants EXIF de coordonnées GPS. Les personnes surfant sur ce site peuvent prendre des données de localisation à partir ces fichiers.

Contenu chargé à partir de sites tiers:

Les passages de ce site peuvent introduire des informations prises (comme des vidéos, photographies, papiers…). Le contenu chargé depuis d’autres sites se compose de façon identique que si l'internaute se rendait sur cet autre site.Ces sites internet pourraient charger des datas au sujet de vous, activer des cookies, télécharger des organes de contrôles extérieurs, poursuivre vos actions avec ces contenus embarqués si vous détenez un espace associé sur leur site web.

Les cookies:

Quand vous uploadez un texte sur notre site, il vous sera proposé d’enregistrer vos nom, e-mail et site dans des cookies. Ce sera uniquement afin de votre confort avec pour objectif de ne pas devoir à donner ces données si vous entrez un autre commentaire ultérieurement. Ces cookies cessent au bout d’un semestre.Lorsque vous vous rendez sur la feuille de connexion, un cookie transitoire sera produit avec pour objectif de diagnostiquer si votre logiciel de navigation agrée les cookies. Cette fonction ne retient pas de données privatives et sera retiré mécaniquement quand vous arrêterez votre terminal.Si vous accédez, nous animons plusieurs cookies afin d'enregistrer vos données de connexion et vos options d'utilisation. L'espérance de vie d’un cookie de l'enregistrement est de quelques jours, celle d’un cookie d’option d’écran est de plusieurs mois. Lorsque vous validez « Se souvenir de moi », le cookie de connexion sera perpétué pour une durée de moins d'un mois. Lorsque vous fermez votre compte, le cookie de login sera annulé.En modifiant ou si vous éditez une publication, un cookie supplémentaire sera inséré dans votre terminal. Ce cookie ne comprend aucune information privée. Il atteste simplement l’ID de l'article que vous venez de corriger. Il finit au bout d’un jour.

Importation de vos informations personnelles:

Tous les commentaires des utilisateurs peuvent être observés au moyen d'un service robotisé de découverte des commentaires irrecevables.

Cela est conforme à la RGPD.

Les textes :

Quand vous laissez un commentaire sur ce site, les écritures citées sur le formulaire de texte, mais aussi l'adresse IP et l’agent usager de votre browser sont assemblés afin de nous permettre de trouver des commentaires non autorisés.

Quelle durée de mémorisation de vos informations:

Au cas où vous renvoyez un commentaire, le commentaire et ses métadonnées sont gardés indéfiniment. Ce fonctionnement implique de concéder et adopter en automatique les textes à venir plutôt que de les abandonner dans la queue de modération.Au cas où les comptes qui surviennent sur notre site (autant que faire ce peu), nous accumulons aussi les datas personnelles communiquées dans leur profil. La totalité des espaces individuels savent voir, modifier ou supprimer leurs données privatives n'importe quand. Les modérateurs du site ont la possibilité aussi voir et modifier ces données.

Save settings
Cookies settings