Une première étape se déploie depuis quelques jours sur les quais avec des fresques géantes au sol, des « espaces publics portatifs » et une ombrière sur l’embarcadère de la place Antonin Poncet.

L’urbanisme transitoire s’affiche sur les bords du Rhône. Depuis le 28 juin, une première étape du projet «Rive Droite du Rhône», porté par la Métropole de Lyon en lien avec la Ville de Lyon, se déploie sur les quais avec des fresques géantes au sol, des « espaces publics portatifs » et un grande ombrière sur l’embarcadère de la place Antonin Poncet, pour amorcer la réappropriation des bords du Rhône. Il s’agit là d’un premier temps d’urbanisme transitoire, qui intervient dès la phase de conception, et pendant plusieurs années. Les usages et les retours des utilisateurs intègreront la concertation qui enrichira le projet Rive Droite.

Réappropriation progressive des espaces

On rappellera que le projet urbain porté par les majorités municipales et métropolitaines vise à reconquérir 2,5 kilomètres linéaires de quai, le long de la Presqu’île, afin de les transformer en une promenade-jardin permettant de nouveaux usages et une mise en valeur du patrimoine, au plus près du fleuve et au sein du périmètre Unesco.

D’autres expérimentations d’urbanisme transitoire se sont déjà concrétisées sur d’autres espaces publics de la Métropole, de la place Grandclément à Villeurbanne à la place du Lac à Lyon. Celle mise en place sur les berges du Rhône fait partie intégrante du projet de transformation de la rive droite du Rhône. Celle-ci participe au processus de transformation urbaine, avec la réappropriation progressive des espaces, tout en venant en complément des outils traditionnels de participation citoyenne grâce à l’étude plus fine de la maîtrise d’usage.

« Espaces publics portatifs » et « Ombrières »

La Métropole et la Ville précisent qu’un monitoring sera mis en place sur les aménagements transitoires afin de pouvoir rendre compte des usages pendant la période de préfiguration. Pour tester ces usages, le projet, confié à Bruit du Frigo, membre du groupement de maîtrise d’œuvre composé autour du paysagiste BASE, a consisté à imaginer des aménagements mobiles et démontables qui pourront se déplacer au fur et à mesure de l’avancée des travaux : les « Espaces publics portatifs » et « les Ombrières ».

Les « Espaces publics portatifs » font appel à une collection d’objets élaborée en utilisant et détournant des objets industriels préfabriqués et réutilisables comme des berces, des échafaudages et des conteneurs. « Les Ombrières » sont, elles, fabriquées à partir d’éléments industriels en acier, et offrent de larges plateformes d’assises en bois ombragées.

« Ces aménagements transitoires permettent d’activer des espaces en attente d’être transformés. Une fois installés, ces mobiliers inédits font événement et amorcent de nouvelles appropriations des quais et des ponts, pour accompagner le changement d’image et de vocation des lieux. Ces mobiliers insolites sont destinés à la contemplation et la détente et préfigurent les grandes figures spatiales du projet de réaménagement urbain et paysager. »

Collectif Bruit du Frigo

Les mobiliers sont déployés à partir du 28 juin, en lien avec la 3ème édition du Festival entre Rhône et Saône porté par la Ville de Lyon. Ils seront installés sur 3 sites le long du Rhône, à savoir l’embarcadère de la place Antonin Poncet, au nord du Pont Wilson et au nord du Pont Lafayette.

Des fresques colorées, réalisées par l’artiste plasticien et designer Bart Lanzini, accompagne l’installation des mobiliers. Le dessin s’appuie sur les éléments de projet de renaturation des berges du Rhône, pour développer un imaginaire poétique et créer une identité reconnaissable entre les 3 sites.

Réunion publique le 10 juillet

La Métropole et la Ville indiquent également que l’ombrière servira également de support pour accueillir des temps de concertation autour du projet Rive Droite. La concertation sur le projet Rive droite se poursuit en effet sous plusieurs formes. Elle donnera également lieu à un forum et une réunion publique le 10 juillet, et à de nouveaux temps de concertation et d’information sur le projet, dont les dates seront précisées sur la plateforme jeparticipe.grandlyon.com

« L’urbanisme transitoire permet d’associer le plus grand nombre à la réappropriation de l’espace public, et de nourrir en continu le projet de notre équipe de paysagistes. Il permet d’installer l’opération dans le temps long, d’accompagner les modifications des modes de vie et d’adapter le projet aux usages. Il s’agit de placer les usagers et citoyens au cœur de la reconquête des quais, dès le lancement du projet. »

Béatrice Vessiller, vice-présidente de la Métropole de Lyon en charge de l’urbanisme et du cadre de vie

« La Rive Droite, c’est le jardin de la Presqu’île : du calme, de la fraicheur, de la nature. Les aménagements transitoires sont l’occasion que chaque Lyonnais découvre immédiatement ce lieu. Une opportunité de créer dès à présent des nouveaux usages sur ces espaces, pour que tous les usagers s’approprient cet espace public privatisé jusqu’ici par la seule circulation automobile. »

Raphaël Michaud, adjoint au maire de Lyon délégué à la Ville abordable bas-carbone et désirable

Si vous avez apprécié cet article, s’il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Des sanctions durcies sur les dépôts sauvages à Villeurbanne

La Ville a annoncé mettre en place à partir de septembre une surveillance et des sanctions plus sévères pour dissuader les contrevenants.

La Saulaie : le groupement lauréat de l’îlot 4 connu à l’automne

Une réunion publique a eu lieu ce mercredi à Oullins-Pierre-Bénite.

Un plan pour donner plus de place aux piétons

nullAvec son « Plan piéton », la Métropole de Lyon entend poursuivre sa dynamique d’aménagement en faveur des piétons.

De nouvelles mesures contre l’habitat indigne et les copropriétés dégradées

La Métropole de Lyon a voté un certain nombre de mesures renforçant l’action en faveur de la lutte contre l’habitat indigne et les copropriétés dégradées.

Clermont Auvergne Métropole : plus de caméras dans les zones d’activités

251 caméras protégeront à la fin de l’année les zones d’activités économiques de la métropole auvergnate.

PFAS : mise en œuvre de la première phase du plan d’actions

Celui-ci vise à lutter contre les «polluants éternels».

Correction du prix du bois

Les cours du bois sur pied sont en baisse de 10 %, selon l’indicateur 2024 du prix de vente de bois sur pied en forêt privée.

La moitié des livraisons ont été faites au 1er trimestre

nullDans son baromètre des livraisons futures de bureaux à Lyon, JLL évoque des «projets tertiaires bousculés par un contexte perturbé».

Inauguration de la nouvelle maison d’enfants « Le Rucher »

La Métropole de Lyon et l’association EDAPE ont inauguré à Dardilly la maison d’enfants à caractère social « Le Rucher », suite à une longue et importante réhabilitation.

Les lauréats du pôle d’équipements publics de Mermoz ont été présentés

nullGrégory Doucet, maire de Lyon, et Olivier Berzane, maire du 8e arrondissement de Lyon, ont présenté lundi les lauréats du pôle sportif et culturel et de la reconstruction du groupe scolaire Louis Pasteur.

La résidence «Atelier Delle» récemment inaugurée à Villeurbanne

nullUrbat a inauguré le 4 juin dernier cette résidence, qui a conservé la façade de l’ancien immeuble situé dans cette rue située non loin du Médipôle. L’opération a profité du plan d’urgence de la Métropole de Lyon, qui a permis d’accélérer très sensiblement la commercialisation de logements.

Le BHNS Part-Dieu / Sept chemins déclaré d’utilité publique

La déclaration d’utilité publique de ce projet de bus à haut niveau de service a été actée le 12 juin par la préfecture du Rhône.

Le BIJ de Villeurbanne devient l’Espace Jeunes

Ce bureau d’information jeunesse est par ailleurs relocalisé provisoirement au 48 rue Paul-Verlaine.

Villeurbanne : au Tonkin, un collège du cinéma – Bertrand Tavernier

Jeudi, a été révélée la nouvelle dénomination du collège du Tonkin.

La FFB s’oppose à un changement sur la TVA à 5,5% sur les chaudières TPHE

, L’urbanisme transitoire s’affiche sur la rive droite du RhôneUn projet d’arrêté soumis aux acteurs de la construction prévoyait de sortir, dès juillet, les chaudières gaz à très haute performance énergétique du champ de la TVA à 5,5%.


La chronique a été générée aussi sérieusement que possible. Dans la mesure où vous désirez mettre à disposition des renseignements supplémentaires à cet article sur le sujet « Urbanisme de Grenoble » vous pouvez utiliser les contacts affichés sur notre site web. Le but de urbanisme-grenoble.com est de débattre de Urbanisme de Grenoble dans la transparence en vous donnant la visibilité de tout ce qui est mis en ligne sur ce thème sur le net Cet article, qui traite du thème « Urbanisme de Grenoble », vous est volontairement proposé par urbanisme-grenoble.com. Connectez-vous sur notre site internet urbanisme-grenoble.com et nos réseaux sociaux pour être informé des prochaines publications.

We use cookies to personalise content and ads, to provide social media features and to analyse our traffic. We also share information about your use of our site with our social media, advertising and analytics partners. View more
Cookies settings
Accept
Privacy & Cookie policy
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active
urbanisme-grenoble.com Photo de la page Confidentialité

Politique de confidentialité:

Exploitation et communication de vos datas privées:

Quand vous désirez une désactivation de votre mot de passe, votre IP sera incluse dans l’e-mail de désactivation.

Protection sur vos données:

Dans les cas où vous avez un espace personnel ou si vous avez écrit des textes sur le site, vous pouvez de réclamer à bénéficier un dossier numérique concentrant toutes les datas personnelles que nous détenons à votre sujet, enfermant celles que vous nous avez consenties. Vous avez le droit également de réclamer l'annulation des données individuelles à propos de vous. Cette procédure ne concerne pas les datas conservées à des fins administratives, dans le respect du droit ou avec pour objectif de sécurité.

Les médias:

Dans les cas où vous déposez des médias sur ce site, nous vous recommandons de vous abstenir de uploader des fichiers contenant des identifiants EXIF de coordonnées GPS. Les personnes surfant sur ce site peuvent prendre des données de localisation à partir ces fichiers.

Contenu chargé à partir de sites tiers:

Les passages de ce site peuvent introduire des informations prises (comme des vidéos, photographies, papiers…). Le contenu chargé depuis d’autres sites se compose de façon identique que si l'internaute se rendait sur cet autre site.Ces sites internet pourraient charger des datas au sujet de vous, activer des cookies, télécharger des organes de contrôles extérieurs, poursuivre vos actions avec ces contenus embarqués si vous détenez un espace associé sur leur site web.

Les cookies:

Quand vous uploadez un texte sur notre site, il vous sera proposé d’enregistrer vos nom, e-mail et site dans des cookies. Ce sera uniquement afin de votre confort avec pour objectif de ne pas devoir à donner ces données si vous entrez un autre commentaire ultérieurement. Ces cookies cessent au bout d’un semestre.Lorsque vous vous rendez sur la feuille de connexion, un cookie transitoire sera produit avec pour objectif de diagnostiquer si votre logiciel de navigation agrée les cookies. Cette fonction ne retient pas de données privatives et sera retiré mécaniquement quand vous arrêterez votre terminal.Si vous accédez, nous animons plusieurs cookies afin d'enregistrer vos données de connexion et vos options d'utilisation. L'espérance de vie d’un cookie de l'enregistrement est de quelques jours, celle d’un cookie d’option d’écran est de plusieurs mois. Lorsque vous validez « Se souvenir de moi », le cookie de connexion sera perpétué pour une durée de moins d'un mois. Lorsque vous fermez votre compte, le cookie de login sera annulé.En modifiant ou si vous éditez une publication, un cookie supplémentaire sera inséré dans votre terminal. Ce cookie ne comprend aucune information privée. Il atteste simplement l’ID de l'article que vous venez de corriger. Il finit au bout d’un jour.

Importation de vos informations personnelles:

Tous les commentaires des utilisateurs peuvent être observés au moyen d'un service robotisé de découverte des commentaires irrecevables.

Cela est conforme à la RGPD.

Les textes :

Quand vous laissez un commentaire sur ce site, les écritures citées sur le formulaire de texte, mais aussi l'adresse IP et l’agent usager de votre browser sont assemblés afin de nous permettre de trouver des commentaires non autorisés.

Quelle durée de mémorisation de vos informations:

Au cas où vous renvoyez un commentaire, le commentaire et ses métadonnées sont gardés indéfiniment. Ce fonctionnement implique de concéder et adopter en automatique les textes à venir plutôt que de les abandonner dans la queue de modération.Au cas où les comptes qui surviennent sur notre site (autant que faire ce peu), nous accumulons aussi les datas personnelles communiquées dans leur profil. La totalité des espaces individuels savent voir, modifier ou supprimer leurs données privatives n'importe quand. Les modérateurs du site ont la possibilité aussi voir et modifier ces données.

Save settings
Cookies settings