, Chauffage au bois : interdictions, périmètre… Cinq questions sur les mesures de protection de l’atmosphère en Isère

Plusieurs mesures visant à limiter les émissions de polluants liées au chauffage au bois vont entrer en vigueur à partir de cet automne dans le sud de l’Isère. Certains appareils, notamment les foyers ouverts, vont être progressivement interdits. Voici ce qu’il faut savoir.

C’est bientôt la fin des feux de cheminée en foyer ouvert. Une série de mesures liées au chauffage au bois va entrer en vigueur à partir de cet automne à Grenoble et dans plusieurs centaines de communes alentours. Ces dispositions s’inscrivent dans le cadre du troisième plan de protection de l’atmosphère (PPA) du Sud-Isère visant à réduire les émissions de polluants.

Equipements concernés, aides financières, calendrier… France 3 Alpes résume les cinq points à connaître avant l’entrée en vigueur des prochaines mesures.

La prochaine échéance est fixée au 1er octobre 2024 pour les habitants de la métropole de Grenoble, du Grésivaudan et du Pays Voironnais. À partir de cette date, il sera interdit d’utiliser des cheminées à foyers ouverts ou des appareils de chauffage dits non performants, antérieurs à 2002.

Cette interdiction sera « accompagnée d’une obligation de fournir un certificat de conformité de l’appareil en cas de transaction immobilière », précise la préfecture de l’Isère dans un rapport accompagnant la mise en place du PPA.

À noter que l’installation d’appareils non performants est interdite, dans 297 communes du Sud-Isère, depuis le 1er avril 2023. Les ménages concernés peuvent « uniquement installer des appareils labellisés ‘flamme verte’, à très bon rendement énergétique et peu générateurs de polluants atmosphériques », détaille la préfecture dans un communiqué.

Les mesures de restriction vont s’amplifier progressivement jusqu’en 2030 avec l’interdiction d’utiliser des appareils de chauffage à foyers fermés, installés avant 2002, dans l’ensemble de ces communes concernées par le PPA.

Ces dispositions répondent à l’obligation légale « de prévoir un plan d’actions visant à réduire de 50 % les émissions de particules fines issues du chauffage au bois entre 2020 et 2030. »

Les dates de mise en application des différentes interdictions varient selon les communes. Le périmètre global du PPA s’étend de la métropole grenobloise à l’agglomération de Saint-Marcellin en passant par le Trièves, la Bièvre et les Vals du Dauphiné. Cela concerne, au total, 297 communes du Sud du département et plus de 830 000 habitants.

Tapez le nom de votre commune, dans notre moteur de recherche ci-dessous, pour découvrir la date de mise en place des différentes mesures.

Stockage du bois, choix du combustible, de l’appareil de chauffage… De nombreux foyers vont devoir opérer une transition vers un nouvel appareil, plus performant et moins polluant. Mais plusieurs paramètres sont à prendre en compte, comme le mode d’allumage ou encore l’entretien, pour obtenir le meilleur rendement.

Un appareil performant peut émettre jusqu’à dix fois moins de particules qu’un foyer ouvert, s’il est bien utilisé, pour la même chaleur produite, selon l’Agence de la transition écologique (Ademe). Celle-ci conseille d’opter « pour un appareil performant, labellisé ‘flamme verte' ».

Insert ou foyer fermé ? Poêle à bois ou à granulé ? L’Ademe a publié un guide pour faire son choix, en fonction de ses moyens et de ses contraintes, avec les points de vigilance pour chaque installation. Quelle que soit la solution retenue, l’agence conseille de ne pas surdimensionner l’appareil, bien choisir son emplacement et faire appel à des professionnels pour l’installation.

Plusieurs aides ont été mises en place par l’Etat pour les foyers qui souhaitent continuer à se chauffer au bois. Le dispositif MaPrimeRénov’ permet de financer une partie de l’installation d’un nouveau système de chauffage, selon certaines conditions.

Des fournisseurs d’énergie peuvent aussi proposer des aides pour financer une partie ou la totalité de ces travaux. Le Certificat d’économie d’énergie peut ainsi permettre d’obtenir une aide pour l’installation d’équipements de chauffage. 

Pour les ménages devant contracter un emprunt pour ces travaux, certaines banques proposent l’éco-prêt à taux zéro, sans condition de ressources. Ce dispositif est par ailleurs cumulable avec d’autres subventions.

En complément de ces dispositifs, des aides peuvent être versées par certaines collectivités locales. C’est le cas de Grenoble-Alpes Métropole avec la « prime air bois » pouvant aller jusqu’à 2 000 euros sous conditions de ressources. Les communautés de communes de Bièvre-Isère, du Grésivaudan et du Pays Voironnais proposent des primes semblables.

Le chauffage au bois domestique est responsable de 70 % des émissions annuelles de particules fines (PM 2,5) et de 30 % des composés organiques volatils dans le sud de l’Isère, selon Atmo Auvergne-Rhône-Alpes.

Les effets sanitaires de cette pollution constituent un « enjeu majeur » dans le bassin grenoblois, en raison notamment de la topographie et des conditions climatiques du territoire qui « favorisent la concentration des polluants », relève la préfecture de l’Isère.

En 2019, la majeure partie de la population du Sud-Isère était exposée à des niveaux élevés de particules fines, excédant les valeurs recommandées par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) en la matière. Ce qui entraînerait 145 décès prématurés par an dans l’agglomération grenobloise.

L’objectif du plan de protection de l’atmosphère vise ainsi à réduire les émissions de cinq polluants : particules fines, oxydes d’azote, composés organiques volatils, dioxyde de soufre et ammoniac. Certaines actions, à l’image des mesures sur le chauffage au bois, concernent le secteur résidentiel mais d’autres vont intervenir dans les secteurs de l’industrie, l’agriculture ou encore l’urbanisme.

Parmi les 32 mesures envisagées : réduire la vitesse sur certains tronçons d’autoroute, renforcer le dispositif de pic de pollutions ou encore poursuivre le développement de la Zone à faibles émissions (ZFE) dans la métropole de Grenoble.

La chronique a été générée aussi sérieusement que possible. Dans la mesure où vous désirez mettre à disposition des renseignements supplémentaires à cet article sur le sujet « Urbanisme de Grenoble » vous pouvez utiliser les contacts affichés sur notre site web. Le but de urbanisme-grenoble.com est de débattre de Urbanisme de Grenoble dans la transparence en vous donnant la visibilité de tout ce qui est mis en ligne sur ce thème sur le net Cet article, qui traite du thème « Urbanisme de Grenoble », vous est volontairement proposé par urbanisme-grenoble.com. Connectez-vous sur notre site internet urbanisme-grenoble.com et nos réseaux sociaux pour être informé des prochaines publications.

We use cookies to personalise content and ads, to provide social media features and to analyse our traffic. We also share information about your use of our site with our social media, advertising and analytics partners. View more
Cookies settings
Accept
Privacy & Cookie policy
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active
urbanisme-grenoble.com Photo de la page Confidentialité

Politique de confidentialité:

Exploitation et communication de vos datas privées:

Quand vous désirez une désactivation de votre mot de passe, votre IP sera incluse dans l’e-mail de désactivation.

Protection sur vos données:

Dans les cas où vous avez un espace personnel ou si vous avez écrit des textes sur le site, vous pouvez de réclamer à bénéficier un dossier numérique concentrant toutes les datas personnelles que nous détenons à votre sujet, enfermant celles que vous nous avez consenties. Vous avez le droit également de réclamer l'annulation des données individuelles à propos de vous. Cette procédure ne concerne pas les datas conservées à des fins administratives, dans le respect du droit ou avec pour objectif de sécurité.

Les médias:

Dans les cas où vous déposez des médias sur ce site, nous vous recommandons de vous abstenir de uploader des fichiers contenant des identifiants EXIF de coordonnées GPS. Les personnes surfant sur ce site peuvent prendre des données de localisation à partir ces fichiers.

Contenu chargé à partir de sites tiers:

Les passages de ce site peuvent introduire des informations prises (comme des vidéos, photographies, papiers…). Le contenu chargé depuis d’autres sites se compose de façon identique que si l'internaute se rendait sur cet autre site.Ces sites internet pourraient charger des datas au sujet de vous, activer des cookies, télécharger des organes de contrôles extérieurs, poursuivre vos actions avec ces contenus embarqués si vous détenez un espace associé sur leur site web.

Les cookies:

Quand vous uploadez un texte sur notre site, il vous sera proposé d’enregistrer vos nom, e-mail et site dans des cookies. Ce sera uniquement afin de votre confort avec pour objectif de ne pas devoir à donner ces données si vous entrez un autre commentaire ultérieurement. Ces cookies cessent au bout d’un semestre.Lorsque vous vous rendez sur la feuille de connexion, un cookie transitoire sera produit avec pour objectif de diagnostiquer si votre logiciel de navigation agrée les cookies. Cette fonction ne retient pas de données privatives et sera retiré mécaniquement quand vous arrêterez votre terminal.Si vous accédez, nous animons plusieurs cookies afin d'enregistrer vos données de connexion et vos options d'utilisation. L'espérance de vie d’un cookie de l'enregistrement est de quelques jours, celle d’un cookie d’option d’écran est de plusieurs mois. Lorsque vous validez « Se souvenir de moi », le cookie de connexion sera perpétué pour une durée de moins d'un mois. Lorsque vous fermez votre compte, le cookie de login sera annulé.En modifiant ou si vous éditez une publication, un cookie supplémentaire sera inséré dans votre terminal. Ce cookie ne comprend aucune information privée. Il atteste simplement l’ID de l'article que vous venez de corriger. Il finit au bout d’un jour.

Importation de vos informations personnelles:

Tous les commentaires des utilisateurs peuvent être observés au moyen d'un service robotisé de découverte des commentaires irrecevables.

Cela est conforme à la RGPD.

Les textes :

Quand vous laissez un commentaire sur ce site, les écritures citées sur le formulaire de texte, mais aussi l'adresse IP et l’agent usager de votre browser sont assemblés afin de nous permettre de trouver des commentaires non autorisés.

Quelle durée de mémorisation de vos informations:

Au cas où vous renvoyez un commentaire, le commentaire et ses métadonnées sont gardés indéfiniment. Ce fonctionnement implique de concéder et adopter en automatique les textes à venir plutôt que de les abandonner dans la queue de modération.Au cas où les comptes qui surviennent sur notre site (autant que faire ce peu), nous accumulons aussi les datas personnelles communiquées dans leur profil. La totalité des espaces individuels savent voir, modifier ou supprimer leurs données privatives n'importe quand. Les modérateurs du site ont la possibilité aussi voir et modifier ces données.

Save settings
Cookies settings